La Spiritualité au second degré , en-dehors de la mondialisation …

 

Après avoir perdu le contrôle de Kamita antique, et ayant choisi de revenir vers la terre de leurs Aïeux, au Sud, les Ancêtres ont, certes, préféré la discrétion, en renonçant à toute construction de pyramides. Mais ils sont revenus, avec dans leurs bagages, tous les objets sacrés qui faisaient leur grandeur mystique. Ces objets précieux se trouvent aujourd’hui dans les Cases Sacrées et les Bois Sacrés. Il y a donc toujours une continuité dans les pratiques spirituelles.

 

Il est importantissimo de refuser toute sorte de division, de diversion, de manipulation quand il s’agit d’envoyer les ondes nécessaires et indispensables au rétablissement et à l’animation des liens fluidiques dont nos Ancêtres ont besoin pour nous aider. Dans ce monde physique, rien de grand et de durable ne peut se faire et réussir sans connexion avec l’autre monde ; les deux dimensions du temps et de l’espace étant indissociables.

 

Tous les peuples ont compris cette vérité élémentaire et ont réussi le consensus et l’unanimité autour des grands événements qui leur permettent de se connecter à leurs Ancêtres. Même si ces grands événements portés par des mythes fondateurs ne sont pas exempts d’observations critiques.

Il est urgentissime que notre communauté ne se noie pas et ne se laisse pas noyer dans des détails diviseurs insignifiants. Des détails dont l’objectif voulu ou involontaire est de nous empêcher, nous aussi d’envoyer à nos Ancêtres une somme d’énergies positives inégalable en intensité ; car cette intensité dépend du nombre des envoyeurs au même moment, ou dans la même période, de façon collective ou individuelle en un même lieu ou en des lieux séparés.

Pierre Kevin

Auteur : Pierre Kevin

Pierre Kevin Redacteur agence presslakay Mars 2014 Email: augustekevin13@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.