Penitencier national d'haiti

Lors d’une visite d’évaluation effectuée ce mardi au pénitencier national, le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me Paul Éronce Villard a dressé un tableau catastrophique et alarmant de la situation des vies des prisonniers au pénitencier national.

Pour Me Villard qui s’est montré conscient et préoccupé de ce qu’il s’est observé, la situation des prisonniers haïtiens est totalement inhumaine, les conditions d’hygiène sont vraiment inquiétantes par rapport à l’augmentation continue du nombre des prisonniers.

« La situation des prisonniers est totalement inhumaine, les conditions d’hygiène des prisonniers au pénitencier national sont vraiment inquiétante par rapport à la quantité surchargé des prisonniers mis en détention préventive prolongée.», déplore Paul Énoncé Villard qui affirme avoir constaté aussi une manque de nourriture pour les prisonniers et demande au ministère de la santé publique et de la population d’assumer ses responsabilités pour donner des soins aux prisonniers à la prison.

Par ailleurs, le chef du parquet de la capitale a annoncé depuis son ascension à la tête de l’institution en décembre dernier, la quantité des prisonniers passe de 4918 à 3318. Preuve dit-il, de sa bonne stratégie visant à réduire le taux de détention préventive prolongée. Il promet de continuer à travailler sans relâche afin de réduire selon les prescrits, le nombre des prisonniers mis en détention provisoire depuis quelques temps.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.