Publicités
Peterson Chéry 23 février 2020

Afin d’éviter le bain de sang programmé, le Gouvernement profite pour informer la population et les carnavaliers en particulier, qu’il a ete décidé d’annuler le carnaval à Port-au-Prince… C’est ce que ressort dans un communiqué de presse publié ce dimanche soir par le gouvernement.

Cette journée qui devrait consacrer au premier jour Gras a été le théâtre d’accrochge, de tirs nourris au champ de mars en plein coeur de Port-au-Prince. Des policiers ont encore une fois donné une démonstration de force en manifestant leur colère au lendemain de quelques promesses faites par le président de la republique Jovenel Moïse qui souhaite baisser les tensions de la PNH.

Dans ce communiqué, le gouvernement dit avoir observé avec consternation la terreur qui a regné ce dimanche. il condamne avec la dernière rigueur ces violences et actes attentatoires a la liberté et a la democratie. l’executif s’interroge sur qui a interet a adopter ce comportement extremiste visant a conduire le pyas vers le chaos…. lit-on dans ce communiqué.

Des policiers “syndiqués” avaient gagné la rue une nouvelle fois ce dimanche 23 février, quelques heures avant le lancement du carnaval national, pour continuer à faire passer leurs revendications.

Apres cette journée mouvementée, le bilan fait etat de deux victimes dans les rangs de l’armée.  Un soldat est décédé suite à ses blessures, un autre blessé est dans un état stable et  reçoit les soins que son cas requiert informe l’unité de communication du ministère de la Défense.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils