LA PUTE VIERGE

 

Elle est une pute mais elle est encore vierge ! Cela parait bizarre mais incontestable.

 

Elle n’appartient à aucun bordel mais elle est une pute et ceci elle est vierge. Elle est si belle apparemment ! En la voyant, l’aborder est l’essentiel. Mais comme nous connaissons bien comment aborder et nous en avons l’art, elle ne pourrait résister à nos approches bien qu’on dirait n’importe quel crétin pourrait la convaincre. On s’est échangé depuis bien des temps… En parlant d’elle à mes amis, ils me disent que c’est une pute. Je doute fort qu’elle le soit vraiment parce que son style me laisse à comprendre tout le contraire. C’est là que je me trompe… Mes amis me montrent quelques photos d’elles, des photos qu’elle leur a envoyées sans exclure ses photos intimes. Là je m’en fiche, je pense que les photos peuvent être truquées. C’est en ce moment qu’ils me demandent de m’asseoir. Ils me disent qu’ils l’ont couchée pour de l’argent… Suivant ce qu’ils me disent, j’ai déduit qu’elle a une relation avec eux mais je m’en fiche encore car je doute que ça soit du chantage. Ils me disent de me taire. Ils l’appellent consécutivement et chacun d’eux parle du sexe avec elle comme d’habitude. Elle répond positivement et leur donne des rendez-vous distinctement. Étant donné que je connais son numéro et sa voix, je vois que c’est elle. Je l’appelle aussi, elle me répond. Je lui dis que je l’aime d’un ton hors commun. Elle me répond en me disant qu’elle ne souhaite pas me tromper même dans un songe! Le portable est sur haut-parleur, mes amis l’entendent et disent à voix basse :”Oh! Putain!” Après des causeries, j’ai raccroché…

 

Le rendez-vous de chacun de mes amis était venu… On s’est relaxé et ils me disent comment c’était. Mais comme je vous ai dit que je me sens homme à chaque fois qu’une femme me trompe, eh bien, c’était comme si rien n’était sur le point d’inquiétude. Le jour de mon rendez-vous est venu, l’heure s’approche ! Après ma douche, je m’habille singulièrement ! J’entame la route! On s’est parlé, elle me dit déjà qu’elle m’attend. Je lui dis que j’aurais dû me voir déjà en train de la trancher comme un avocat. Elle me répond en me disant qu’elle serait plus qu’heureuse de me voir la faire rougir. Je lui dis:” À tout à l’heure mommy!” Elle réplique :”Je t’attends impatiemment daddy!” Je lui fais un p’tit bisou et je raccroche. Immédiatement raccroché, mes amis m’appellent. Je leur dis que suis en route, de chez moi au rendez-vous. Arrivant à l’hôtel, je rentre et vais la rejoindre ! On s’est baisé pour se saluer l’un l’autre! Elle me dit:”Passons aux actes Daddy !” Je réplique: “Tout le plaisir est à moi baby!” Elle me dit: “La table est servie mon héros”. Je réplique: “Prépare-toi à me desservir déesse!”… Passant beaucoup de temps aux préliminaires, elle ne veut pas que j’approche mes mains à son vagin… L’heure de la pénétration est enfin arrivée. Mais moi, je préfère oublier l’hôtel que d’oublier mes préservatifs… Elle tient ma manche en ayant voulu la diriger à son anus. Énervé, je dis: “Qu’est-ce que c’est, cette connerie ?” Elle, étonnée, réplique en pleurant :”Maman observe toujours si je suis vierge en essayant de me pénétrer par un de ses doigts, voilà pourquoi que je le fais dans mon anus!” Je lui dis: “…Mais tu as déjà 18 ans!” Mes parents, dit-elle, disent que c’est à 20 ans que je serai libre d’avoir un petit ami. Je lui dis: “…Et pourquoi tu mènes cette vie?” Mes parents ne sont pas riches, juste pour répondre à mes besoins, affirme-t-elle. Mais moi, étant donné que je sais bien que l’anus n’a pas été conçu pour le sexe, je me suis revêtu. Je lui fais un chèque pouvant améliorer la vie économique de sa famille. On sort de l’hôtel ensemble, et nos routes se divisent…

 

J’ai compris alors qu’une femme n’a pas besoin de perdre sa virginité pour qu’elle soit une pute. Et je me tâche de ne pas toujours juger les gens sur leur apparence. J’ai aussi enfin compris qu’il y a des prostituées ouvertes, celles qui ont des rapports sexuels pour de l’argent librement; et des prostituées fermées, celles qui font l’acte secrètement. Mais j’allais faire une autre expérience, ce qui montre qu’une femme peut ne pas utiliser ni son anus ni son vagin ni aucune partie de son corps et peut être pourtant une pute. Le texte “LA PUTE VIERGE (2)” est conseillé à ce sujet.

 

SULLY JÉVELT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.