Publicités
Marvens Sénèque 13 mars 2020

Dans une note, la Plate-forme des Organistions Haïtienne des Droits Humains (POHDH) dénonce avec indignation l’incendie de l’orphelinat la Compréhension de la Bible dans le nuit du 13 Février 2020. Cette incendie de l’orphelinat sis à Fermathe a causé plusieurs pertes en vie humaine, dont 13 enfants et 2 adultes.

La POHDH profite pour dénoncer les manoeuvres des dirigeants de ladite orphelinat, afin de banaliser le drame. Selon les informations requises par l’organisme de défense des droits humains, l’orphelinat la Compréhension de la Bible aurait été fermé en 2013, parce qu’elle ne remplissait pas les modalités standards de fonctionnement. Selon la Plate-forme, dans une enquête de l’Institut du Bien-être Social et de Recherche (IBESR), sur 750 orphelinats recensés seulement 35 sont reconnus par l’État.

La POHDH demande une remise en question des fonctionnement des orphelinats en Haïti. La Plateforme pose la responsabilité de ce drame, d’une part sur les dirigeants de l’orphelinat. D’autre part, sur les autorités étatiques qui n’ont pas su faire leurs devoirs.

Pour la POHDH, ce drame constitue un ” Crime d’État” par omission. L’organisme de défense des droits humains fait plusieurs recommandations aux autorités, parmi lesquelles, elle demande aux autorités concernées de prendre des dispositions pour la suite de ce dossier au Parquet. Que la directrice de l’Institut soit remerciée et invite les organisations des droits humains à saisir la Cour Interaméricaine des Droits de l’Homme (CIDH) contre l’État haitien.

Rappelons que cette note porte la signature du secrétaire exécutif de la Plate-forme, Alermy PIERVILUS.

Marvens SÉNÈQUE
marvensseneque0@gmail.com
PRESSLAKAY

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils