Aller à la barre d’outils

La Plateforme Kore Lavi célèbre les 31 ans de la constitution haïtienne

 

Ce 29 mars 2018 ramène la 31e anniversaire de la constitution de 1987, amendée en 2011. Pour marquer cette date la plateforme Kore Lavi a organisé une journée de réflexion suivie d’une conférence débat ce jeudi à l’hôtel El Rancho.

 

Yon ayisyen, yon konstitisyon” c’est le thème qui a été retenu pour le déroulement de cette activité. Réflexion autour de la constitution, échanges, conférence débat, le sentiment patriotique était au rendez vous à la salle Bellevue d’El Rancho.

 

Dr Harrisson Ernest, fondateur  et directeur exécutif de cette plateforme dans sa prise de parole a mis l’accent sur la nécessité pour chaque haïtien de connaître leurs droits et devoirs, d’où la PKL a eu l’idée de lancer aujourd’hui “Espas dwa ak devwa” une structure créé pour œuvrer au côté de la population, pour l’accompagner dans le domaine du droit.

 

Nous devons nous unir, l’activité d’aujourd’hui s’inscrit dans le cadre de la recherche d’une union de corps et d’esprit et d’une autre voie”. Lance t-il.

 

La Plateforme Kore Lavi célèbre les 31 ans de la constitution haïtienne

 

 

Aujourd’hui 29 mars, ce n’est pas la commémoration des 31 ans de la constitution mais plutôt 31 ans de discussions, d’interrogations pour savoir est-ce​ qu’il y a une constitution, sous l’égide de quelle constitution que je fonctionne puisqu’il y deux versions, de l’avis de l’ancien commissaire du gouvernement de Port-au-Prince Me. Claudy Gassant.
Pour sa part, l’homme de droit Daniel Jean pose le problème de l’application de la loi mère, selon lui il n’y a pas lieu de parler d’amendement constitutionnelle sans poser les vrais problèmes, sans savoir qu’est-ce que nous voulons ? Comment voulons nous organiser la société ?

L’homme de loi Rodrigue Dumas, a lui aussi abondé dans le même sens, pourquoi nous n’appliquons pas la constitution, se demande t-il? Le peuple était à la recherche de quelque choses en prenant le chemin pour le référendum, il voulait une autre société, du mieux être, de la justice sociale. A t-il confié.

 

Cette activité a été l’occasion pour Espas Fanm, une structure de la plateforme Kore Lavi d’honorer l’homme de droit Rodrigue Dumas pour sa contribution au sein de la société dans le domaine du droit.

Francky Belfort

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :