Publicités
La Redaction 2 mai 2018

 

Aujourd’hui, Reuters nous en apprend une nouvelle. En plus d’une Coupe du Monde traditionnelle organisée tous les quatre ans, Infantino et la FIFA réfléchiraient très sérieusement à la création d’une mini Coupe du Monde ! Une information qui révolutionnerait les coutumes du football mondial, mais qui apporterait aussi un peu plus de flou au vu des compétitions déjà existantes. En effet, ce mini Mondial se tiendrait tous les deux ans à partir de 2021 et regrouperait huit pays.

Se dirige-t-on vers la création d’une mini Coupe du monde ? C’est en tout cas le souhait de Gianni Infantino. Le président de la Fifa a proposé de mettre en place une compétition regroupant huit équipes internationales, tous les deux ans, en plus du Mondial traditionnel.

Pour le moment, aucune information concernant la répartition des places distribuées n’est précisée, mais un groupe d’investisseurs serait déjà prêt à débourser la bagatelle de 25 milliards d’euros pour acquérir les droits de ce mini tournoi sur douze ans ! L’idée doit encore être approuvée et validée par le conseil décisionnaire de la FIFA, mais si ce projet devient réalité, le calendrier des nations s’annoncerait chargé et la coupe des Confédérations pourrait tout simplement disparaître pour faire place nette à sa petite sœur.

 

Le tournoi, connu sous le nom de «Final 8», serait le point culminant d’une compétition mondiale de la Ligue des Nations. Il aurait lieu en octobre ou en novembre, tous les deux ans à partir de 2021. Un groupe d’investisseurs non identifié serait prêt à dépenser 25 millards de dollars pour acquérir les droits de cette mini Coupe du monde sur douze ans, soit sept compétitions.

Depuis qu’il a succédé à Sepp Blatter sur le trône de la FIFA, Gianni Infantino n’a cessé d’imaginer de multiples réformes pour les compétitions organisées par l’instance dirigeante du football mondial. Ainsi, Infantino veut, par exemple, élargir à 24 le nombre d’équipes qualifiées pour le Mondial des Clubs. Mais ce n’est pas tout puisqu’il désire également augmenter le nombre des pays participants à la sacro-sainte Coupe du Monde. En clair, dès 2026, Infantino espère voir 46 nations se joindre à la fête. Un projet qui pourrait s’accélérer dès la fin du Mondial 2022 organisé au Qatar.

Par ROBINSON, JEROME

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils