La FIFA interdit à vie le président du football haïtien pour abus sexuels

Dadou Jean Bart

Le président de la fédération haïtienne de football, Yves Jean-Bart, a été banni du sport à vie vendredi à la suite d’accusations d’abus sexuels systématiques sur des joueuses. La commission d’éthique de la FIFA a reconnu Jean-Bart coupable d’avoir abusé de sa position et d’avoir harcelé et abusé sexuellement diverses joueuses, y compris des mineures» de 2014 à cette année.

Il a également été condamné à une amende de 1 million de francs suisses soit 1,1 million de dollars. Jean-Bart a nié les allégations, qui impliquent des joueurs de l’équipe nationale. Les accusations ont été révélées pour la première fois par le journal britannique The Guardian en avril.

Un appel sera déposé auprès du Tribunal Arbitral du Sport, a déclaré un porte-parole de Jean-Bart dans un communiqué.

La décision de la FIFA est une parodie de justice et une mesure purement politique pour éviter de nouvelles controverses et une mauvaise presse suite à une série de scandales très médiatisés , a déclaré le porte-parole Evan Nierman.

À la tête du football haïtien depuis 2000, Jean-Bart a exercé un pouvoir énorme et a des liens de haut niveau avec les systèmes gouvernemental, politique et juridique , a déclaré Human Rights Watch. Les autorités de l’État haïtien ont été exhortées par le groupe de défense à enquêter sur les allégations et à protéger les joueurs, qui ont également déclaré avoir été intimidés et menacés.

Il ne s’agit pas d’une seule pomme pourrie, a déclaré le directeur des initiatives mondiales de Human Rights Watch, Minky Worden, avant le verdict de la FIFA. abus sexuel ou savait et fermé les yeux. Trois autres responsables de la fédération haïtienne ont été suspendus de leur travail tandis que les enquêteurs de la FIFA rassemblent des preuves, le directeur technique Wilner Etienne, la superviseure des filles du centre national Nela Joseph et l’entraîneur adjoint Yvette Félix.

Les responsables de la Fédération sont accusés d’être les principaux, complices ou instigateurs des abus systématiques, a déclaré vendredi la FIFA. Jean-Bart avait été effectivement enquêté et blanchi par le système judiciaire en Haïti, a déclaré son porte-parole.

La FIFA n’a pas examiné les preuves réelles, c’est pourquoi le Dr Jean-Bart s’attend à être totalement disculpé et réintégré après avoir fait appel au Tribunal arbitral du sport , a déclaré Nierman.

Depuis que les allégations ont été révélées, la FIFA s’est engagée à travailler à la protection des joueurs dans le cadre d’un accord avec l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime.

Robinson Jerome

Twitter : @robinsonjerome8

Auteur : Robinson Jerome

Nom: JEROME PRÉNOM : ROBINSON E-mail : jeromerobinson64@gmail.com Twitter : @patriotes86 Bio: Journaliste communicateur Diplômé depuis 2008 à L'ISNAC Ce métier est ma passion Phone: (+509) 3498-3823/ 3725-5487

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.