Publicités
Snayder Pierre Louis 26 octobre 2018

Suite aux renseignements et plaintes de la population dominicaine concernant la présence d’haïtien en situation irrégulière, la Direction Générale des Migrations (DGM) a indiqué que 1,126 avaient été déportés en Haïti.

Cette opération est menée dans différents secteurs des provinces d’ Azua, Barahona, Espaillat, La Altagracia, La Vega, Montecristi, Santiago de los Caballeros, San Cristóbal, le district national et la municipalité de Santo-Domingo Est.

Selon les informations recueillies, 1,522 haïtiens ont été contrôlés lors de ces opérations et 1,126 (74%) n’ont pas été en règle et conduit aux postes frontières de Dajabón et Elías Piña.

Selon le media en ligne, Haitilibre, les équipes de contrôle migratoire étaient composées d’inspecteurs, d’agents de la Direction Générale de la Migration (DGM) avec le soutien des militaires, de la Police Nationale en coordination avec le Ministère public des Provinces concernées.

Le DGM informe que ces opérations vont être étendues à d’autres provinces du territoire national, afin de poursuivre la localisation des haïtiens et autres étrangers en situation migratoire irrégulière contrevenant aux dispositions de la loi 285-04.

Snayder Pierre Louis

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils