Kote kòb Petro karibe a ?: Selon Jovenel Moïse c’est l’État qui doit répondre à cette question.

Personne ne savait qui devrait apporter une réponse à cette question posée par plus d’un sur les réseaux sociaux, à travers les rues, dans les manifestations et les sit-in “kote kòb Petro karibe a ?” Jusqu’à ce lundi 17 septembre 2018, où le président de la république Jovenel Moïse l’a déclaré lui même.

Au cours de sa participation à l’émission le Point de Radio/Télé Métropole, le président Jovenel Moïse n’y va pas par quatre chemins pour répondre à la question du journaliste Wendel Théodore relative au mouvement Petrocaribe challenge ” kote kòb petrokaribe ?”
” La réponse est entre les mains de l’État Haïtien ” répond t-il. “Mon gouvernement est clair sur ce dossier, il faut que lumière soit faite pour savoir comment est-ce que l’argent a été dépensé”, ajoute le chef de l’État.

Selon Jovenel Moïse la justice doit faire son travail et sévit contre tous ceux qui ont fait une mauvaise gestion des fonds publics, qu’ils s’agissent des gens du gouvernement, de son équipe ou de l’opposition. Mais il ne doit pas y avoir de persécutions politiques ni de chasses aux sorcières, prévient-il.

Outre de l’argent Petrocaribe, le locataire du palais national estime que des questions relatives à d’autres fonds doivent se poser. Car dit-il, pour la période allant de janvier 2006 à décembre 2016, Haïti a reçu dix milliards huit cent trente trois millions de dollars ( 10 833 000 000) de dons, dettes et prêts, cependant, tous les indicateurs sont en rouge, pas d’électricité, de l’eau potable, d’hôpital de qualité etc. Le président de la république estime aussi que des questions doivent se poser sur le train de vie des fonctionnaires de l’État, il n’est pas normal qu’un fonctionnaire qui gagne soixante mille gourdes (60.000) comme salaire puisse posséder un appartement évaluer à un million de gourdes.

Le chef de l’État Jovenel Moïse se dit favorable à ce qu’une firme étrangère et indépendante soit engagée pour conduire l’enquête sur l’utilisation des fonds Petrocaribe. Il envisage de porter cette question au conseil des ministres afin de vérifier la constitutionnalité d’une telle mesure.

Rappelons que Petrocaribe challenge est un mouvement lancé par les citoyen(ne)s du pays il y a environ un mois et demi où ils exigent des explications sur les fonds Petrocaribe.
Deux enquêtes sénatoriales ont été déjà produites en ce sens. Pour l’heure, le dossier est à la cour des comptes et du contentieux administratif qui promet de produire son rapport en janvier 2019.

Francky Belfort

Auteur : Francky Belfort

Belfort Francky rédacteur et Secrétaire de redaction de l'agence presslakay.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.