Les réactions des élus proche du pouvoir en place ne cessent de s’empiler après le blocage par les 4 sénateurs de l’opposition hier dimanche, de la séance de ratification de l’énoncé de la politique générale du premier ministre nommé Jean Michel Lapin et de son cabinet ministériel.

Pour répondre à ce qui s’est passé hier au sénat de la République, dans une note publiée par son bureau de communication, le sénateur du Nord-Ouest, Kédlaire Augustin a critiqué ce lundi le comportement des 4 sénateurs de l’opposition (Antonio Chéramy, Nenel Cassy, Rica Pierre et Évalière Beauplan) qu’il a qualifié de “Opération Kamikaze”. De l’avis de l’élu du PHTK, dans un contexte politique assez difficile et un phénomène de l’insécurité galopant, ces collègues ne doivent pas offrir à la population ce spectacle qu’il juge gratuit.

Plus loin, il estime que les sénateurs opposants ne peuvent pas fragiliser davantage l’institution Sénatoriale déjà en proie aux critiques les plus acerbes et les plus déshonorantes de la population. Dans un contexte politique difficile marqué par une inflation galopante, une insécurité accrue et surtout une misère abjecte qui tend à faire perdre à nos concitoyennes et concitoyens tout sens de dignité et d’humanité, ce spectacle est gratuit, a écrit le bureau de la communication du sénateur du Nord-ouest.

Pour l’ancien porte-parole du premier ministre Laurent Salvador Lamorthe, l’article 66 des règlements internes du sénat donne l’autorisation au bureau du grand corps d’organiser les séances extraordinaires n’importe quel jour en dehors des séances ordinaires qui sont programmées les “Mardi-Mercredi-Jeudi”. Le sénat n’a pas besoin d’une décision de la conférence des présidents a soutenu, Kédlaire Augustin.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.