Publicités
La Redaction 27 janvier 2018

Poussé vers la sortie par la direction du Real Madrid, Karim Benzema aurait d’ores et déjà donné son accord à Arsenal dans l’optique de la saison 2018-2019. L’attaquant international tricolore ferait ainsi la joie de l’un de ses plus grands admirateurs des dernières années: Arsène Wenger.

S’il avait peut-être encore un peu d’espoir, les résultats obtenus depuis le début de saison ont sans doute levé ses derniers doutes. Benzema pense déjà à se séparer du Real Madrid, un club qui semble paré à aborder une profonde mutation de son effectif l’été prochain. Plusieurs cadres sont d’ores et déjà annoncés sur le départ, même le quintuple Ballon d’or Cristiano Ronaldo. C’est tout dire… Alors l’attaquant français, qui ne fait plus l’unanimité depuis plusieurs mois et traverse, depuis l’entame de l’exercice en cours, une grosse crise d’efficacité et qui ne réussit pas aussi bien devant les cages adverses comme autrefois, pourrait bien être l’un des premiers à plier bagage dans les mois à venir.

Le Français a fêté ses 30 ans, est encore sous contrat jusqu’en 2021 et représente donc encore une valeur marchande non-négligeable. Autrement dit, ce sera l’année ou jamais pour le Real Madrid de vendre l’ancien Lyonnais afin de récupérer un maximum de liquidités. Or en coulisses, KB9 aurait déjà trouvé une porte de sortie, rapporte le Daily Mirror. L’intéressé aurait en effet donné son accord à la direction d’Arsenal dans l’optique de l’exercice 2018-2019. Arsène Wenger serait ainsi enfin récompensé de sa patience, lui qui suit l’attaquant français depuis son plus jeune âge et a tenté à de nombreuses reprises de l’attirer sur les bords de la Tamise.

Mais les négociations entre la direction des Gunners et Merengues n’auraient pas encore débuté. La formation espagnole compte récupérer la somme de 60 millions d’euros, là où les Anglais ne seraient pas disposés à aller au-delà des 40 M€. Une chose est sûre, si Karim ne gagne pas en efficacité et en réussite d’ici la fin de saison, ce sont plutôt les Gunners et Arsène Wenger qui seraient alors en position de force le but de faire baisser les demandes madrilènes. Mais une concurrence devrait aussi rapidement se manifester, car le Français reste un joueur capable de rendre de précieux services à bon nombre de formations ambitieuses.

Pierre Jean Miguel journaliste

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils