Publicités
Peterson Chéry 12 septembre 2018
Jovenel Moise

Le président de la République, Jovenel Moïse , a rencontré ce mardi  les membres du Conseil Electoral Provisoire (CEP) au Palais national. L’avant projet de loi électoral, financement du processus électoral, et la sécurisation des élections sont entre autres thèmes qui ont été au menu des discussions.  

Le Conseil Electoral Provisoire (CEP) dirigé par Leopold Berlanger doit organiser les élections en 2019 pour le renouvellement de la chambre des députés et d’un tiers du sénat de la république. Octobre 2019 n’est pas proche mais cette rencontre était nécessaire explique le directeur exécutif du CEP, Uder Antoine.

La version préliminaire de la loi électorale a été présenté au chef de l’état, le budget des opérations électorales, et des éléments de reformes dans le système électoral ces thématiques ont été abordés lors de cette rencontre.

«  Nous disposons d’une version préliminaire de la loi électorale, ce texte est déjà trasnfere aux partis politiques, a la société civile » rapporte Uder Antoine.

Ce sera une opportunité au pays de financer à nouveau les organisations de ces élections, un acte de souveraineté se félicite Uder Antoine.

Logistique et sécurité des élections, comment compenser l’absence des casques bleues de l’ONU 

Depuis 2004, c’est la première fois qu’Haiti va organiser des élections sans le support d’une force militaire étrangère.  « Le président nous a promis que des dispositions seront prises pour contrer l’absence des casques bleues de la MINUSTAH qui avait pour tache de sécuriser les élections.

Rappelons que le budget des opérations électorales oscille entre 50 à 70 millions de dollars.  ‘’ La modernisation et l’innovation seront priorisés‘’

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils