Hits: 0

Plus prés de nous l’idée de démocratie renaît avec l’humanisme, l’individualisme, le libéralisme, les droits de l’homme, le contrat social et la citoyenneté. Question qui oppose la démocratie formelle à la démocratie réelle, évoquée par les théories socialistes et marxistes. La démocratie est avant tout un état social, c’est-à-dire un processus d’égalisation des conditions dans les sociétés modernes. La démocratie est une manière d’être de nos sociétés .

Dans un système libéral, la démocratie repose sur la promotion de l’individu et des droits de l’homme, la souveraineté du peuple à travers la nation, l’égalité, la liberté politique, la représentativité populaire universelle, la citoyenneté, la laïcité, la constitution et la loi, la démocratie ne se limite pas à élire démocratiquement des représentants du peuple, elle suppose le respect de certaines valeurs comme le pluralisme, la liberté d’expression ou encore la liberté de la presse. La démocratie suppose également que les citoyens soient suffisamment éclairés pour être capables de faire des choix réfléchis.

Un Président qui n’entend pas ,qui ne voit pas et qui ne n’aide pas son peuple comment peut-on parler de démocratie?
Sur le fond, beaucoup critiquent la détermination affichée par Jovenel Moïse alors que la grogne sociale se poursuit et qu’ont entament aujourd’hui une deuxième épisode de grève. Jovenel Moïse peut nous répéter ce que disent ses ministres à longueur de séance, il est toujours le président de la classe dominante, la classe qui plonge la majorité dans la misère. Il y a un point sur lequel il a raison la classe dominante n’ont pas besoin d’un président. La vérité, c’est que, malgré tout, ils en ont un, Jovenel Moïse.

L’égalité est également une valeur indissociable de la démocratie. Elle est le support de l’Etat impartial, l’expression de la liberté qui se traduit par le grand principe de l’égalité des chances apporté par l’école et la sélection par les concours ouverts à tous. Il faut toutefois tempérer un trop grand optimisme car bien souvent l’égalité entre les citoyens n’est que trop formelle.
A ces principes et valeurs inhérentes à la démocratie, il faut encore associer le respect de la séparation des pouvoirs et la garantie des droits et libertés, toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution.

Le terme de démocratie continue traduit l’idée que l’exercice de la démocratie ne doit pas se limiter à l’exercice du droit de vote. Entre chaque terme d’une élection, la démocratie continue de s’exercer notamment au travers de l’exercice des droits et libertés. Autrement dit la démocratie ne se limite pas à l’exercice du droit de vote mais trouve un prolongement dans les droits et libertés individuelles. Une place toute particulière sera bien évidement faite aux droits qui permettent l’exercice du pluralisme tel que la liberté d’opinion, la liberté d’expression, la liberté de la presse, la liberté de manifester. En effet, un système dans lequel les citoyens posséderaient le droit de vote sans le pluralisme ne serait pas un système démocratique.

Robinson Jerome

Twitter : @robinsonjerome8

Gmail : jeromerobinson64@gmail.com

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.