Senat Haitien

 

Menacée de boycottage par un groupe de députés de l’opposition politique au niveau du parlement haïtien, la séance en Assemblée Nationale a démarrée ce lundi 14 janvier 2019 pour ouvrir la session ordinaire de la 4ème et dernière année de la 50e législature.

Après des moments de tergiversations entre les députés et les sénateurs autour du problème liant le sénateur Joseph Lambert et le député de la 3ème circonscription de Port-au-Prince, Printemps Bélizaire, les députés de l’opposition après un huis-clos, ont fini par plier sans obtenir des excuses publiques recommandées de la part du président de l’Assemblée Nationale avant même de présider la séance de ce lundi comme c’était souhaité.

Selon le député accusé par Joseph Lambert d’avoir facilité à l’échappement du chef de gang Arnel Joseph à village de Dieu lors d’une intervention de la PNH, il a pris cette décision malgré les multiples personnes mécontentes des accusations du sénateur Joseph Lambert lors de la séance organisée le 4 décembre 2018 avec les membres du CSPN, juste pour permettre au parlement de projeter une nouvelle image aux yeux du monde.

 

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.