Publicités
Francky Belfort 19 septembre 2019

Alors qu’un éventuel ajustement du prix de l’essence à la pompe est à l’étude au niveau de l’équipe gouvernementale, l’homme d’affaire Réginald Boulos, intervenant dans le journal Premye Okazyon ce jeudi 19 septembre 2019, se prononce contre cette idée et appelle la population à la mobilisation en vue de faire échec à toute tentative du gouvernement.

S’il admet que l’État Haïtien perd environ 200 millions de dollars par année entre le prix d’achat et le prix de vente du pétrole, Réginald Boulos croit cependant, qu’il ne revient pas à la population de compenser ce déficit, tenant compte du niveau de gaspillage des centimes du pays par les autorités étatiques.

Pour justifier sa position, l’homme de la troisième voie a évoqué quelques des cas de gaspillage. Il cite notamment les fortes somme d’argent dépensées pour les Premiers ministres ; La distribution des sacs de riz à des députés, d’une quantité de 500 sacs à chacun, alors que ajoute t-il, ce riz pouvait être vendu par le BMPAD pour subventionner le prix des produits pétroliers ;
Le contrat de 27 millions de dollars signé avec la firme Dermalog pour la production de la nouvelle Carte d’Identification Nationale tandis que 52 millions de dollars ont été déjà dépensés en 2012 dans le cadre de cette affaire et des fiches de carburant émises dans l’administration publique évaluées à plus de 100 millions de gourdes par mois.

Réginald Boulos appelle la population à la révolte, à combattre le système. Car souligne t-il, le pays ne peut plus continuer à vivre dans cette situation d’insécurité, de chômage, d’inégalité sociale etc. Il plaide en faveur d’une redistribution des richesses du pays.

Francky Belfort
belfort89@yahoo.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils