Publicités
Pierre Kevin 2 mai 2019

Malgré dans un pays où le taux de chômage avoisine plus de 80%. Les Haïtiens célèbrent chaque année la fête du travail. Ce traditionnel rendez-vous du 1er Mai est l’occasion de manifester et de faire des doléances au pouvoir sur leurs conditions de travail, d’exiger des augmentations de salaires, et plus d’emplois…

Même si cette fête est célébrée dans tout le pays, elle ne se déroule pas dans le même atmosphère à jacmel.

En effet, ce mercredi 1er mai sur l’avenue Baranquilla, la douzième édition du festival a eu lieu comme c’était prévue, un événement dédié au très populaire troubadour Cyriac Achille Paris dit Ti Paris qui avec sa voix et son guitare, arrive a faire son entrée dans le musé des légendes de la musique haïtienne.

Plusieurs groupes musicaux étaient à l’affiche pour rendre hommage à Ti Paris et fêter avec les pèlerins la Saint- Jacques et Saint-Philippe, patron de la capitale du Sud-Est.

Fidèle Trouba, Pipirit Chantan, le Méridional des Cayes, Bèl Konpa, Kreyol la , 45 Soldiers, le Tabou combo, D-Co Light, Hot Men Rap, Djakout #1, Lekol La, Les Invincibles, Krèm, et Les Jouvenceaux sont entre autres, les artistes et groupes qui assuraient l’ambiance.

Kevin Pierre Journaliste
Kevin Pierre Redacteur
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils