Publicités
Peterson Chéry 4 mars 2020

 

Jean Michel Lapin quitte son poste avec des larmes au bord des cils. Le premier ministre sortant dit douloureusement adieu à la fonction publique.

Dans son allocution lors de l’installation de son successeur à la Primature, le vieux routier, en sanglot, est revenu sur les durs moments de sa gouvernance, notamment ces derniers mois où les bandits armés lui ont fait des misères. M. Lapin exhorte le premier Ministre Joseph Jouthe à l’occasion, à faire de la loi son unique boussole.

En effet, après la cérémonie d’investiture au palais national, le nouveau chef du gouvernement, Joseph Jouthe a été installé à son poste à la primature.

La cérémonie s’est déroulé en présence du président de la république, du premier ministre sortant Jean Michel Lapin entre autres représentants de l’Etat. Dans son discours de circonstance, Jean Michel Lapin a mis l’accent sur l’énormité de la tâche qu’il remplissait, notamment au cours de ces derniers mois avec la dégradation de la situation sécuritaire du pays.

Terminant son allocution en sanglot, le vieux routier a encouragé son successeur à avoir la loi comme boussole dans l’exercice de sa nouvelle fonction.

Jean Michel Lapin est le 4ème premier ministre de l’ère de Jovenel Moise. Comme ce fût le cas de son mentor Michel Martelly, le chef de l’état semble tenir ceci en héritage en changeant autant de premier ministre en 3 ans de mandat. L’avenir dira le reste.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils