Insécurité : Un juge de paix braqué près de la BNC des Gonaïves par plusieurs hommes armés

 

Décidément le phénomène de l’insécurité semblent désormais occupé les esprits de tous les citoyens haïtiens.

Verto Vertilus, juge de paix titulaire du tribunal de paix de la commune de l’Estère a été braqué par plusieurs individus armés aux Gonaïves, au moment où il s’apprêtait à laisser la Banque Nationale de Crédit (BNC) le samedi 4 Mai 2019.

Contacté par notre agence pour recueillir ses propos autour de ce qui s’est passé, le magistrat de la justice de paix de l’Estère nous a confié que ces individus armés ont exercé beaucoup de pressions sur lui et ont fini par emporter sa valise contenue de l’argent et son téléphone portable.

En l’espace de deux semaines, deux personnalités importantes du département ont été victimes des actes de vols à mains armés aux Gonaïves dont le juge de paix titulaire de l’Estère Verto Vertilus et un membre de l’Église catholique.

Pour répondre aux cris des riverains de la ville face à ces actes criminels à répétition en plein jour, le maire principal de la ville des Gonaïves Neil Latortue a fait appel à la collaboration des citoyens pour aider à la police de traquer les criminels qui ne cessent de faire empiler les victimes. Selon le premier citoyen de la cité de l’indépendance, une importante réunion s’est tenue cette semaine entre le responsable de la DDA, la mairie et le parquet des Gonaïves autour de la recrudescence du phénomène de l’insécurité.

Il a évoqué une manque d’efficacité du travail des policiers en raison d’un problème d’effectif confronté par la DDA. Il annonce l’adoption d’une série de mesures envue de rétablir la paix dans la ville de Jacques Stephen Alexis.

RICHEMOND Johnson

Auteur : Richmond Johnson

Richmond Johnson richmond85@gmail.com Twitter: @richmond85 Tel: 509 3630-4052 / 509 4009-0452

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.