Publicités
Francky Belfort 16 novembre 2018

Le porte parole de la Police Nationale d’Haïti Michel Ange Louis Jeune a fait le point ce vendredi 16 novembre, autour de la situation de tension qui règne à la Saline il y a environ une semaine.

Contrairement aux rumeurs circulant sur les réseaux sociaux selon lesquelles les gangs armés ont fait des dizaines de morts dans la zone. Michel Ange Louis Jeune précise que les autorités policières et Judiciaires ont recensé seulement trois (3) cadavres.

Il affirme que le premier cadavre a été celui d’un jeune garçon, découvert le 09 novembre à 10hres du matin à la rue plastique des arts aux alentours du fort mercredi, les deux autres, Tidé Bonnet âgé de 19 ans et Richardson alias grafiti, 22 ans ont été découverts le même jour soit le mercredi 14 novembre.

Michel Ange Louis Jeune dit cependant, l’institution Policière ne minimise pas les rumeurs. Une enquête est actuellement ouverte à la DCPJ afin d’établir la véracité des faits. Si l’enquête révèle l’existence des faits, les coupables, quelque soit leur secteur d’appartenance seront poursuivis, arrêtés et livrés aux autorités judiciaires, poursuit-il.

Réagissant à propos d’une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux montrant des corps sans vie, le porte parole de la PNH avoue l’avoir vu lui aussi à travers les réseaux sociaux. Les autorités policières accompagnées de la justice se sont rendus sur les lieux mais n’ont pas constaté les cadavres.
Toutefois lance t-il, les enquêteurs travaillent afin de trouver la vérité.

Rappelons que depuis environ une semaine, une situation de vive tension s’installe à la Saline, non loin du parlement Haïtien. Des tirs nourris sont entendus à longueur de journée. Ce qui entraîne le fonctionnement au ralenti des activités au bas de la ville principalement l’activité commerciale.

Francky Belfort

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils