Publicités
Richmond Johnson 4 décembre 2019
Photo archive

Empêché de fonctionner suite aux nombreux mouvements revendicatifs entraînant à son incendie le 29 septembre dernier par des manifestants en colère qui réclamaient la démission du président Jovenel Moïse, le tribunal de Première Instance de Petit-Goâve a repris ses activités hier 3 décembre 2019, a constaté notre rédaction.

Conscient de la nécessité pour que les tribunaux et juges puissent continuer à ouevrer pour la distribution d’une saine justice au nom de la république en raison qu’elle est un service public, le doyen du Tribunal de Première de Petit-Goâve, Fritzner Duclair a réuni lundi 2 décembre 2019, tous les juges et greffiers pour discuter et planifier sur la reprise des travaux judiciaires. Ainsi, le tribunal civil de cette juridiction a recommencé timidement avec ses différentes activités hier mardi où nombreux juges ont marqué leurs présences.

Si le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique a tout fait pour permettre de procéder à certaines réparations au sein du bâtiment de l’institution incendié par les manifestants, des autres appareils accessoires sont encore en attente d’être installés pour faciliter les autres tâches.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils