Publicités
Peterson Chéry 2 mars 2020
INSTITUT HAITIEN DE STATISTIQUE ET DUN FORMATIQUE

Bonne nouvelle pour les abonnés de l’Institut Haitien de Statistique et d’Informatique. Après 4 mois de protestation san répit pour exiger le départ de l’administration dirigé par Wilson Fièvre discrédité d’etre proche de l’équipe Tèt Kale.  Il aura fallut attendre 4 mois pour finalement voir la réouverture de l’IHSI, la seule institution publique publiant des statistiques sur une base régulière. Les dernières informations produites par l’IHSI datent de la mi-septembre et concernent l’évolution de l’inflation au mois d’août 2019. Plus encore, les opérations de lancement du 5e Recensement général de la population et de l’habitat ont été suspendues.

Dans une note rendue publique ce lundi 2 Mars, les employés de l’IHSI dénonce le silence complice des autorités étatiques dont le président, le premier ministre, et le ministre des finances après 4 mois de protestation.

” Nou kwè batay nou ap mennen an fèt nan favè IHSI ak peyi dayiti. Men, nou konsyan tou de enpak negatif mouvman sila genyen sou lavi ekonomik tout peyi dayiti, lè nou konsidere enpotans done yo nan planifikasyon devlopman ekonomik ak sosyal..Se akoz respè nou genyen pou itilizatè done estatistik yo ak nan sousi pou otorite ki nan leta yo pa fè nou pase pou moun ki kraze IHSI, nou chwazi antre nan obsèvasyon pou nou reprann travay pandan nap rete veyatif sou tout desizyon kap pran anndan enstiti a ki trè chè pou nou.” écrivent les grévistes dans une note.

” Il ne saurait échapper à l’opinion publique nationale et internationale qu’un groupe de jeune fille et de jeune garçon se sont livrés dans une bataille pour sauver l’image de l’IHSI” rappellent ces employés. Ces derniers dénoncent également des tentatives d’intimidations et de persécutions qu’ils sont été l’objet depuis le début de ces mouvements de protestation. Des menaces selon eux qui viennent du nouveau directeur de la boite Wilson Fièvre accusé de soupçon de corruption.

Depuis 4 mois, les indicateurs périodiques tels: l’Indice de prix à la consommation (IPC), l’indicateur conjoncturel d’activités Économiques (ICAE-Haïti), le Produit intérieur brut (PIB) n’ont pas été publiés en raison de cette grève. Un mouvement qui prend sans que les revedications n’ont pas été satisfaites. Le bras de fer entre ses employés et le nouveau directeur pourra a tout moment plonger l’institution dans une nouvelle crise.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils