Ian Khama quitte le pouvoir et Mokgweetsi Masisi prend les rênes du Botswana

 

L’ancien président au pouvoir Ian Khama a voulu donner une leçon a l’Afrique, après sa démission à a la tête du Botswana, ce samedi le 31 mars, après qu’il ait passé plus de dix ans à la tête du pays et un an et demi avant même les élections présidentielles . Plusieurs pensaient qu’il aurait laissé le pouvoir à d’autres partis politiques, mais ce ne fut pas le cas: c’est plutôt son vice-président qui prendra le pouvoir. Mokgweetsi Masisi sera l’investi de Mokgweetsi, prévu pour ce dimanche. C’est un signe de continuité, Masisi représente l’homme de confiance de Ian Khama.Le frère de l’ancien président Tshekedi Khama qui lui voyait déjà à la tête du Botswana était plutôt préféré par Ian Khama voir son homme de confiance Mokgweetsi Masisi lui succéder au lieu de son frère. Bien entendu, Masisi est devenu un homme-clé du pays, depuis qu’il a accédé à la position de vice-président, il y a quatre ans, poste qu’il a occupé jusqu’à aujourd’hui avec le ministère de l’Education et la chancellerie de l’université du Botswana.D’après les analystes politiques, cette présidence ne devrait pas être différent de celle de Ian Khama . Même si Masisi n’a pas l’ amabilité de gouverner comme son prédécesseur, Ian Khama. Ceci pourrait être un handicap pour résoudre,et les nombreux défis du pays qui attendent Masisi ,d’abord réduire la dépendance aux diamants et surtout réduire le taux de chômage qui touche près de 20% des Botswanais.

Par Robinson,JEROME
jeromerobinson64@gmail.com Twitter @patriotes86

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.