Héliporté vers Port-au-Prince, Arnel Joseph répond aux questions de la DCPJ

Publicités

La police Nationale d’Haïti a procédé ce mardi au transfert de la ville des Cayes à Port-au-Prince, du puissant chef de Gang Arnel Joseph. Le transport du Caïd est assuré par l’hélicoptère UN-RA 27095. La police traquait depuis plusieurs mois le chef de gang de Village-de-Dieu que l’on croyait réfugier dans l’Artibonite au centre du pays. Arnel Joseph a été arrêté avant d’entrer au bloc opératoire de l’établissement hospitalier où il devait se faire opérer pour une blessure à la jambe, a expliqué Michel-Ange Gédéon.

Le chef de gang, Arnel Joseph, contraint de quitter son fief à Village-de-Dieu, non loin du Théâtre national s’était retranché chez lui, à Poste-Pierrot, 4e section communale de Marchand-Dessalines, dans l’Artibonite depuis plusieurs mois.

À la tête de son gang, il a imposé la terreur et noué des alliances avec d’autres malfrats à Savien, un quartier de Petite-Rivière de l’Artibonite pour piller des camions de marchandises, kidnapper, violer et agresser des usagers de la route nationale #1.

Avant d’être capturé le lundi 22 juillet par la PNH, Arnel Joseph a échappé à plusieurs tentatives d’arrestation depuis le mois de janvier. À chaque fois, en représailles, il a attaqué des commissariats, dont celui de Marchand-Dessalines et de Petite-Rivière de l’Artibonite. Arnel Joseph répond actuellement aux questions de la police à la direction centrale de la Police judiciaire.

Banacheca Pierre

Publicités