Le phénomène de l’insécurité grandissante et la grande instabilité politique chronique qui enchaînent au jour le jour dans le pays, n’ont pas sans conséquence sur l’économie haïtienne et les vues extérieures de la république d’Haïti. Ainsi, lors d’un classement des destinations à visiter durant l’année de 2019 présenté par le Forum Économique Mondial repris par un site américain, Haïti est se trouve à la 8e place des 10 derniers pays à visiter sur une liste de 140 nations.

Contrairement aux années antérieures où le pays projetait une vue extérieure qui avait attirée l’attention dans le secteur touristique, les dix derniers mois(Décembre à Août) semblent un calvaire au point que le pays a été retiré dans la liste des pays à visiter. Sur une liste des destinations préparé par le Forum Économique Mondial(Relayée par le site CNN Travel) en prenant en compte 4 bases bien spécifiques à savoir les ressources naturelles et culturelles, les infrastructures, la politique nationale des voyages et du tourisme et l’environnement favorable (de la sécurité et de l’hygiène au marché du travail), Haïti s’est vue classer 8e non loin de la queue à trois mois de la fin de l’année civile.

Frappée par une crise socio-économique désastreuse, Haïti, terre de la liberté des noirs, est placée 8 derrière les autres pays tels que Yémen, Tchad, Libéria Burundi, République Démocratique du Congo, Mauritanie ,Angola ,Burkina Faso et Sierra Leone.

Dans le peloton de tête des pays à visiter en 2019 selon ce classement, on trouve l’Espagne en première position suivie de la France, de l’Allemagne et les autres pays sont le Japon, les États-Unis, Royaume-Uni, l’Australie, l’Italie, le Canada et la Suisse.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.