Publicités
La Redaction 26 juillet 2018

Les autorités haitiennes sont préoccupées par la période de liquidation des affaires courantes. Il n’y a pas de législation réglementant cette période puisque la proposition y relatif n’a jamais été promulguée.

Le président du Sénat haïtien, Joseph Lambert, a promis d’examiner le statut de cette loi non promulguée avec le chef de l’État.

Plusieurs parlementaires ont fait valoir que selon la constitution le gouvernement démissionnaire n’a plus d’entrée au Parlement.

De son côté le Premier ministre démissionnaire Jack Guy Lafontant, dans une circulaire en date du 20 juillet 2018, à annoncé la suspension des voyages à l’extérieur des ministres et grands commis de l’Etat.

Il précise que les cas urgents feront l’objet d’une autorisation spéciale. « Toute nouvelle nomination ou embauche par contrat au sein de l’administration publique est interdite », indique la circulaire soulignant que des mesures ont été adoptées afin que les ministres et les autorités administratives de diverses structures de l’Administration redoublent de vigilance en ce qui a trait à la protection des biens de l’Etat.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils