Publicités
La Redaction 30 avril 2018

Le Premier Ministre haïtien, Jack Guy Lafontant, promet une investigation judiciaire et policière afin d’identifier et punir les auteurs de l’attaque au gaz lacrymogène du samedi 28 avril 2018. Les coupables seront punis quelque soit leur camp politique, a martelé le chef du gouvernement hier au Cap Haïtien.

M. Lafontant avait dirigé une importante délégation du Conseil supérieur de la Police Nationale (CSPN) qui s’était rendue sur place pour évaluer la situation. Accompagné des nouveaux ministres de l’intérieur et de la justice, ainsi que du chef de la Police, M. Lafontant avait eu des séances de travail avec le Délégué départemental, le directeur départemental de la Police et un substitut du commissaire du gouvernement.

Déplorant un acte odieux, le Premier Ministre a présenté ses sympathies aux parents du journaliste, Jacques Dubois, tué lors de la panique. C’est inadmissible qu’un citoyen haïtien soit tué dans pareilles circonstances, a t–il regretté.

M. Lafontant s’était rendu également à l’hôpital justinien où avaient été transportés les blessés. La majorité des personnes tombées en syncope lors de l’incident avaient eu le temps de regagner leurs domiciles.

De plus le chef du gouvernement a invité les citoyens à soumettre aux autorités policières les vidéos de la conférence débat. Nous devons avoir les outils pour reconstituer les faits, a dit M. Latortue.

Qualifiant l’incident de grave le Premier Ministre a assuré que les autorités locales et gouvernementales avaient réalisé un inventaire de la situation et envisageaient d’adopter si nécessaire d’autres dispositions.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils