Publicités
Peterson Chéry 4 avril 2020

Entre l’arrestation de Jean Jean Roosevelt, l’artiste très connu de renommée internationale. Engagé dans son style de musique tranchant, très adulé en Europe et en Afrique Francophone. Entre les charabias prononcées par Shishie dans un live streaming sur Instagram pour tenter de se défendre d’un dossier sans fondement. Entre des internautes, des followers qui l’ont attendu aux heures de “lougawou” disait l’autre.

Sommes-nous dans une descente aux enfers ? Avons-nous mieux à offrir cette nouvelle génération inconsciente, vaniteuse, vilaine et parfois qui se cherche ?

Cette réflexion nous plonge dans la théorie critique avancée par le célèbre écrivain, théoricien Guy Debord  dans “La société du spectacle”.  Aujourd’hui en Haïti, nous donnons raison à ce philosophe d’avoir évoqué en Novembre 1967 dans sa thèse démontrant que la ” négation de la vie qui est devenue visible “; la ” perte de la qualité est monumentale “.  Des années plus tard, ici en Haïti nous laissons croire que nous restons dans cette société de spectacle. Ici on aura tout vu et tout entendu.

Il ne faudra jamais s’étonner de rien. On se met comme des jouisseurs apparemment des sottises, des “Betiz”, des mufleries, des salacités et des vulgarités débitées à tout bout champ sur les réseaux sociaux pour gagner en popularité. Le clash entre un animateur des réseaux sociaux sur fond de ceux qui s’accaparent des abonnés des Live streaming Facebook en dit long. Pour quel public vous travaillez ? Qu’il gagne 10k followers ou même 1M, tout ceci fera le bonheur de nous tous. Pourvu que les contenus de ces directs sont fondés. Bref…

Il faut revoir nos challenges, il faut apporter un autre contenu beaucoup plus édifiant, Messieurs! offrons autre chose à cette jeunesse. Votre public est incapable de prendre de la distance par rapport à ce qui lui est présenté, et donc incapable de discerner, trier, aussi mais aussi comprendre que l’importance d’un sujet (buzz) peut être minorée au profit d’une réflexion profonde. Dans sa théorie sur l’influence des médias Pierre Bourdieu avait fait cette remarque pour montrer l’influence néfaste des médias sur la démocratie. Cette thèse est tout aussi valable pour les réseaux sociaux. Des “Influenceurs” surfent au gain d’un appât facile sur fond d’augmenter leur visibilité, bâtir une réputation  et augmenter l’Audimat. Tout ceci pour favoriser des sujets populistes, nuisant ainsi à l’usage de la raison publique des internautes.

La jeunesse! Vous avez l’impérieuse obligation de briser la corde d’une monotonie qui peut vous tenir dans une paresse infertile. Vous devez aussi briser cette lignée de sans vergogne. Il vous faut l’intelligence pour mieux scruter l’horizon, une lucidité sans failles pour être enfin sorti de l’auberge en ce temps d’affolement.  Jeunes! Ces racailles ne doivent pas constituer la toile de fond de vos réflexions. Cette crise de valeurs n’est pas une situation de non-retour. On peut sortir de l’abîme. Allez! Sortez de votre caverne.

Sans aucune prétention de vous dicter la voie ni non plus un exercice pour me porter en sacrilège. Mais! il s’agit là d’une petite réflexion pour vous porter à faire mieux, à nous offrir mieux et à porter le débat au sens propre. Je souhaite à travers cette démarche à vous contraindre et a vous s’élever à la dimension de notre peuple beau et sublime.

Peterson Chéry 

Samedi 4 Avril 2020 ; 8:26 Am

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils