Haïti: En pleine crise de Covid-19, les carrefourois manifestent contre la détention de 3 personnes

Une manifestation spontanée dans la commune de Carrefour s’est déroulée ce lundi 20 avril 2020 tôt dans la matinée.

Ce soulèvement est survenu suite à l’arrestation de 15 personnes dans la soirée du dimanche 12 avril 2020 aux environs de 7h PM, selon les déclarations de certains manifestants.

“Le ministre de la justice accompané des policiers en civil son venus avec 2 camionnettes. Ils ont arrêtés illégalement 15 personnes. 12 d’entre eux sont libérées et 3 sont toujours detenues illégalement sans dossiers précédents, dans des mauvaises conditions” ont expliqué les protestataires.

Pour plus d’un, le ministre de la Justice, Lucmanne Delille est le ministre de l’injustice.

“Ce ministre est le ministre de l’injustice. Ici, nous ne comptons pas de kidnappeurs dans nos rangs”, relate les personnes présentes dans le manif.

La mère de l’un des detenus âgé 17 ans demande la libération de son fils mineur sans condition, sinon la mobilisation sera toujours maintenue, a-t-elle averti.

Par ailleurs, une dizaine d’étudiants de l’UEH ont porté main forte à ce mouvement en organisant un sitt-in devant la maison du ministre pour demander la liberation des personnes.

Rappelons que sur une station de Radio de la capitale, Lucmanne Delille a déclaré avoir procédé à l’arrestation de 15 présumés kidnappeurs. D’où la population de cette zone demande leur libération sans délai. D’après eux, le ministre à tort, et qu’il doit aller vers les véritables kidnappeurs qui sèment la terreur partout.

Marvens SÉNÈQUE
marvensseneque0@gmail.com
Twitter: @Marvensseneque1
PRESSLAKAY

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.