Haïti crise : le CSPJ invite Jovenel Moïse à faire une analyse de la situation et d’en tirer les conclusions

 

Le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ), représentant du pouvoir judiciaire lève la voix pour déplorer le climat d’agitation sociale qui s’installe depuis plusieurs mois dans le pays. Caractérisée par la tenue des manifestations émaillées de violences, entraînant des pertes en vies humaines, des blessés et des dégâts matériels considérables.

 

Dans un communiqué de presse, rendu public ce vendredi 21 juin 2019, le CSPJ dit prendre acte que la lutte contre la corruption est le principal motif qui anime ces présentes mobilisations sociales.

 

Convaincu que la persistance de ce climat d’agitation sociopolitique peut mettre en péril la souveraineté du pays et les acquis démocratiques. Le CSPJ, Co-dépositaires de la souveraineté nationale invite le Président Jovenel Moïse, garant de la bonne marche des institutions à faire une analyse profonde de la gravité de la situation et d’en tirer les conclusions qui s’imposent dans l’intérêt supérieur de la nation.

 

Car, soutien le conseil supérieur du pouvoir judiciaire, il est indispensable que la paix et la stabilité soient rétablies au plus vite. Ce, dans le but de favoriser le développement économique et social du pays.

 

Tout en rappelant qu’une solution à la présente crise doit obligatoirement passer par l’avènement d’un nouveau ordre moral et de justice pour prévenir et sanctionner la corruption dans toutes ses dimensions. Le CSPJ appelle tous les pouvoirs d’État et tous les secteurs de la vie nationale à s’impliquer dans la lutte contre la corruption et à s’engager contre la dégradation de la morale sociale.

Francky Belfort
belfort89@yahoo.fr

Auteur : Francky Belfort

Belfort Francky rédacteur et Secrétaire de redaction de l'agence presslakay.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.