Haïti a connu pas moins de 7 tremblements de terre pour 2018

 

 

Quand quelqu’un entend parler de tremblement de terre,le souvenir qui vient en tête c’est le puissant séisme dévastateur du 12 janvier 2010, qui a causé la mort de plusieurs milliers de citoyens et détruit plusieurs édifices publics et maisons privées.Huit ans après,on commence à ressentir plusieurs secousses à travers le pays.Un phénomène qui mérite de porter une attention particulière.

 

De janvier à avril 2018,le sol haïtien a tremblé à plusieurs reprises,dont 4 fois dans les nippes(le 17 janvier,le 17 février,le 14 mars et le 1er avril).Une situation qui fait beaucoup réfléchir ces derniers jours,quand on sait la vulnérabilité de notre société et l’État pompier que nous avons.

 

Haïti est sous la menace de haut risque sismique,ces différentes secousses devraient interpeller Mouche Leta .Ça fait un bail que l’ingénieur Claude Prepetit claironne qu’Haïti est sous une menace sismique majeur,plusieurs fois il intervient dans des émissions afin d’expliquer les menaces,et invite l’État et la population à rester vigilant et d’être prêt si ce phénomène frappe une nouvelle fois Haïti.

 

La construction anarchique se font comme avant,pourtant ceux qui tuent les gens c’est pas vraiment le tremblement de terre,mais plutôt l’effondrement des bâtiments. L’inquiétude c’est l’absence totale des mesures ou des dispositions mise en place par l’État haïtien afin d’être prêt et limiter les dégâts.

 

Après huit ans,quelle leçon la population haïtienne a tiré?Pas vraiment un minimum de conscientisation ni de sensibilisation au niveau de la population et de l’État haïtien.Petite à petite les secousses se font ressentir. 《Tranbleman pa yon fatalite se pare pou n pare》.A bon entendeur Salut!

 

Dimitry Charles

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.