Publicités
Peterson Chéry 10 mars 2020

Ne tombez surtout pas malade. Les hôpitaux publics entrent en grève depuis deux semaines. A l’hôpital La Paix et la Maternité de Carrefour, les personnels de santé réclament de meilleures conditions de travail.

Cette grève ne fait toutefois pas l’unanimité entre le syndicat des travailleurs de santé de l’hôpital de l’université d’Etat d’Haïti et la fédération nationale des travailleurs de santé. Pour la FENATRAS, le syndicat a lancé son mouvement sans l’avoir consulté, alors que ce dernier dénonce le comportement de la fédération qui, dit-il, défend ses intérêts personnels.

Dans cette incertitude par rapport à notre capacité à gérer une éventuelle crise sanitaire liée au coronavirus, des associations de journalistes sont sur leur pied de guerre. Le Réseau haïtien des journalistes en Santé et l’association des journalistes haïtiens et l’association des journalistes haïtiens veulent intervenir dans le volet sensibilisation, à travers une campagne de sensibilisation. Messages audiovisuels, formations des journalistes sont parmi les actions prévues par l’AJH et le RHJS qui du même coup responsabilisent les autorités haïtiennes. Un protocole d’accord a été signé entre les deux structures dans le cadre de la prévention contre cette maladie.

Diffusion de messages audiovisuels à travers les médias, formation des journalistes, préparation d’une liste de professionnels de santé sont entre autres actions prévues par l’AJH et le RHJS. Aussi les responsables de ces associations appellent les autorités à prendre des mesures concrètes pour éviter, sinon limiter les effets du coronavirus.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils