Publicités

Moins d’un mois après l’expiration de son mandat au sénat de la république, l’ancien sénateur Sorel Jacinthe était toute proche de connaître une journée de terreur dans le département de la Grand-Anse.

Alors que le leader du Parti politique Inite démocratique s’apprêtait à se rendre à l’église Moron pour participer à une activité, des membres de la population ont mis des barricades pour obstruer le passage du véhicule appartenant à l’ex-parlementaire. Ils l’ont reproché de ne pas tenir ses promesses de campagne.

Ayant pris dans la tenaille des mandants qui l’exigent de restituer des fonds débloqués qui étaient destinés pour réaliser des projets sociaux dans le département de la Grand’Anse, l’ancien allié du président Jovenel Moïse accusé par la population, a été contraint de descendre le véhicule sous les fortes pressions.

Selon les informations parvenues à notre rédaction, les protestataires ont pris la clé du véhicule immatriculé service de L’État en crevant leurs pneus et l’a remis à un juge de paix de la commune où s’est déroulée l’action.

Au moment de la rédaction de l’article, l’ex-sénateur de la Grand-Anse n’a pipé aucun mot ayant rapport à cette affaire qui a été tournée en boucle sur les réseaux sociaux.

RICHEMOND Johnson

Publicités