Publicités
Francky Belfort 16 octobre 2018

Port-au-Prince, le 16 octobre 2018, à l’approche de la date de la commémoration de l’assassinat de Jean Jacques Dessalines, “Gwoup Refleksyon Ayisyen Dantan”( GRAD) réclame une justice symbolique en faveur du père fondateur de la nation haïtienne.

Si le père de la nation ne peut pas obtenir justice, les gens assassinés après lui n’obtiendront non plus justice, d’après les responsables de cette organisation. Ils demandent à la justice haïtienne de se prononcer sur cet acte commis à l’endroit de l’empereur.

GRAD plaide aussi pour un retour au drapeau noir et rouge, qui selon eux, représente l’âme du peuple haïtien. Le drapeau noir et rouge est le signe de la stabilité politique, économique et sociale, ajoute Casséus John Leighton président de cette structure.

Gwoup Refleksyon Ayisyen Dantan prône une justice sociale pour tous les haïtiens qui doit nécessairement passer par un retour au drapeau noir et rouge, symbole du progrès, de bravoure et de l’union.

A l’occasion de la date du 17 octobre, GRAD invite le ministre de la justice et de la sécurité publique de sortir une note symbolique pour condamner l’assassinat du général Jean Jacques Dessalines.

Francky Belfort

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils