Quelques heures après la réussite d’une marche pacifique organisée aux Gonaïves ce mercredi 15 Mai 2019 à l’initiative d’un groupe d’entrepreneurs Gonaïviens, un individu dénommé Clarel Charles a été touché par trois balles des agents de la Police Nationale d’Haïti aux environs de deux heures ce jeudi matin au moment où il s’apprêtait à cambrioler Nicocell, un magasin où l’on vend des téléphones et un bureau de transfert situés à Carrefour Turène, zone route des Dattes.

Selon l’inspecteur départemental de l’Artibonite, Max Saint-Preux, lors de cet échange de tirs avec les policiers, Clarel Charles, âgé de 38 ans et habité à Port-au-Prince, a atteint de trois projectiles puis tranporté à l’hôpital la providence pour recevoir les soins nécessaires.

Capturé puis transporté à l’hôpital la providence pour se soigner, la police a trouvé en sa possession un pistolet de calibre 9mm, 34 catouches, 200 dollars américains et 1072 gourdes selon l’inspecteur Max Saint-Preux. Clarel Charles est entré aux Gonaïves ce mercredi, jour de la levée d’une grève de trois jours à bord d’un prado gris accompagné de trois autres individus qui étaient présents au moment de la tentative de cet acte criminel.

Parallèlement, le chef du parquet des Gonaïves Me Serard Gazius a annoncé au grand public l’arrestation de quatres individus sur la place dame à proximité du tribunal de première instance ce mercredi. Selon ce qu’a rapporté à la presse par le représentant de l’exécutif dans le judiciaire, ces quatre individus étaient venus pour accomplir une mission ayant rapport à des actes répréhensibles de concert avec Joseph Roland qui vit aux Gonaïves. Heureusement, grâce à la collaboration de la population, la police a procédé à ses arrestations.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.