Publicités
Richmond Johnson 2 décembre 2019

La population Gonaïvienne s’est réveillée ce lundi matin en assistant à un concert de cartouches entre des agents de la Police Nationale d’Haïti et des civils armés.

Au centre-ville, des civils armés prennent le contrôle de la situation alors que les policiers qui tentent d’y reprendre ont tiré à hauteur d’homme. Une situation qui a créé une vague de tension au niveau de la zone du commissariat des Gonaïves.

Au moment de la rédaction de l’article, des rafales de balles sont entendues partout dans les différentes artères de la cité de l’indépendance à quatre jours de l’annonce d’une manifestation de l’opposition politique pour relancer les mobilisations anti-gouvernementales afin d’exiger la démission de Jovenel Moïse.

Lors de la dernière semaine, on a constaté un calme apparent dans la ville qui avait permis la reprise de certaines activités dans la quatrième ville du pays.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils