Gold Cup: 80 000 USD de matériels médical et 4 000 USD de prime pour les Grenadiers

 

Contrairement aux précédentes compétitions internationales de la sélection haïtienne où les joueurs et les sélectionneurs ont l’habitude de déplorer les mauvaises conditions de travail, cette quinzième édition de la Gold Cup semble sur tous les points, une quasi réussite pour l’ensemble de la délégation haïtienne qui se trouve actuellement à Arizona avant de jouer contre les Aztèques du Mexique ce soir en demi-finale.

En effet, intervient depuis le State Farm Stadium de Glendale à Arizona (Etats-Unis) sur les ondes de la Radio Méga ce lundi soir à l’espace “Boukante Lapawòl”, le président de la fédération haïtienne de football, le docteur Yves Jean Bart a révélé certains indices qui selon lui, ont expliqué le bon parcours des grenadiers dans ce tournoi intercontinental.

Pour cette compétition qui a vu renaître l’espoir des nos grenadiers dans cette discipline sportive, la fédération haïtienne de football a fait l’achat des matériels médical coûtant pas moins de 80 mille dollars américains pour permettre aux médecins et aux joueurs de l’équipe de travailler dans de meilleures conditions possibles répondant aux exigences dit-il, du moment. Soulignant également l’effort des dirigeants de la FHF de faire venir à la demande du sélectionneur Marc Collart, un préparateur physique étranger et un spécialiste français des coup franc qui par le passé, avait travaillé avec des équipes de jeunes du Paris Saint-Germain. Et c’est grâce à des travaux réalisés et planifiés à l’entraînement poursuit-il, qui ont accouché la combinaison de Steeven Saba et Derrick Étienne sur le premier but des haïtiens dans le tournoi face aux Bermudes, inscrit par Frantzdy Pierrot.

Avant le match de ce soir face aux mexicains, la fédération haïtienne de football a alimenté selon le président Yves Jean Bart, le compte en banque de chaque joueur de l’équipe nationale haïtienne d’un montant de 4.000 dollars comme prime envoyé par le président Jovenel Moïse après la victoire face au Canada. Parallèlement, il a affirmé que certains des joueurs de l’équipe nationale haïtienne évoluant à l’étranger ont offert leurs argents à la FHF pour préparer la compétition. Une proposition refusée par la fédération qui dit avoir pris leurs (temps, talents, vacances, talents et familles) mais pas leurs argents. Le numéro un de la FHF dit avoir découvert dans cette équipe, des leaders nés à l’instar de Duckens Nazon, Donald Guerrier, Hervé Bazile et Placide Johnny et autres.

Par ailleurs, le patron du footbal haïtien, annonce l’arrivée prochaine d’une nouvelle pelouse pour le stade national Sylvio Cator qui coûtera en autre pas moins de 300.000 dollars américains que la FIFA s’enchargera de financer totalement pour Haïti et les travaux devraient achever avant le mois de septembre date de la prochaine échéance internationale de la Ligue des nations. Et ce sera une compagnie hollandaise qui va réaliser ces travaux pour qui, les dirigeants de la FIFA ont exigé à la fédération haïtienne de football, la garantie de la sécurité des vies non seulement des étrangers mais des ouvriers haïtiens qui vont travailler sur les chantiers.

RICHEMOND Johnson

Auteur : Richmond Johnson

Richmond Johnson richmond85@gmail.com Twitter: @richmond85 Tel: 509 3630-4052 / 509 4009-0452

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.