Gary Bodeau contre toutes manoeuvres visant à perturber les examens officiels

 

Contrairement aux multiples doutes qui auraient plané autour du déroulement normal des examens officiels de la neuvième année fondamentale qui devraient être tenus les 24, 25 et 26 juin par rapport aux différents mouvements revendicatifs annoncés par le camp de l’opposition et alliés cette semaine pour exiger la démission du président de la république Jovenel Moïse, le député de la commune de Delmas, Gary Bodeau s’est montré plus hostile quant à un éventuel boycottage des épreuves officielles par des gens qui se seraient voués à une telle démarche.

 

Dans un tweet publié sur son compte Twitter ce samedi, le député de Delmas a lancé un appel aux différentes unités spécialisés de la Police Nationale d’Haïti pour s’assurer de leurs rôles et de jouer ses partitions pour permettre la tenue de ces épreuves à un moment où l’année académique 2018-2019 touchera à sa fin. Pour le président de la chambre des députés et également allié du régime PHTK qui est en chute libre depuis quelques mois, les forces de l’ordre devraient agir avec les dernières rigueurs recommande-t-il, contre tous les individus qui se seraient animés de mauvaises intentions pour essayer de bloquer le déroulement des examens où les parents ont lancé un grand cri d’alarme pour solliciter une trêve auprès des organisateurs des mouvements populaires pour réclamer le départ de Jovenel Moïse.

 

“Je demande à la Police Nationale et à la justice de sévir avec la dernière rigueur contre celles et ceux qui voudront s’en prendre à nos enfants /nos écoles lors des examens officiels de ce lundi.Depi gen flagrans,chak Sitwayen se yon bon polisye depi se poun defann pitit nou.”, s’insurge l’élu du parti Bouclier qui pense que les enfants doivent jouir de leurs droits à l’éducation même si un pays tombe en situation de guerre.

RICHEMOND Johnson

Auteur : Richmond Johnson

Richmond Johnson richmond85@gmail.com Twitter: @richmond85 Tel: 509 3630-4052 / 509 4009-0452

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.