Blessé à l’épaule gauche en finale de la Ligue des champions, Mohamed Salah pourra bien disputer la Coupe du monde en Russie, même s’il ne rejoindra ses coéquipiers que le 9 juin.

 

Après 28 ans d’absence, l’Egypte va disputer en Russie la troisième Coupe du monde de son histoire et pourra compter sur son talisman, Mohamed Salah, grand artisan de la qualification des Pharaons et véritable idole dans son pays.

 

Victime, lors de la finale de la Ligue des champions perdue par Liverpool face au Real Madrid (3-1), d’une blessure aux ligaments de l’articulation de l’épaule gauche suite à un choc avec Sergio Ramos, qui a dû changer de numéro de téléphone après avoir reçu des menaces de mort, l’attaquant des Reds fait bien partie de la liste des 23 joueurs sélectionnés par Hector Cuper pour le Mondial russe.

 

Celui qui a inscrit 44 buts toutes compétitions confondues cette saison, et battu le record de Premier League, sur une saison à 20 équipes, avec 32 réalisations, ne rejoindra toutefois pas tout de suite ses coéquipiers. En convalescence, l’ancien Romain les retrouvera en effet le 9 juin au Caire, soit six jours avant le début des Egyptiens dans le Mondial, face à l’Uruguay. Un match pour lequel il reste toutefois très incertain.

Pierre Jean Miguel

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.