Publicités
Richmond Johnson 10 juin 2019
Dimitri Herard

 

Quelques heures après le grand soulèvement populaire à travers tout le pays pour exiger la démission du président de la république Jovenel Moïse accusé de corruption et de détournements de fonds, les chauffeurs de taxi moto et une partie de la population sont massés pour le moment à Delmas 31 devant la résidence privée du responsable de L’USGPN Dimitri Hérard, qui aurait tiré selon les témoins, un chauffeur de taxi moto, ce lundi matin à proximité du carrefour de l’aéroport.

Les chauffeurs de taxi moto et la population s’élèvent la voix pour dénoncer ces actes perpétrés contre la population qui dénonce la mauvaise gouvernance de l’équipe au pouvoir et la réalisation du procès petrocaribe.

Selon un chauffeur de taxi qui témoigne en direct ce qui s’est passé à l’antenne de la radio Zénith où on a relayé l’information, Dimitri Hérard serait à bord d’un véhicule qui a essuyé des jets de pierres d’un groupe de manifestants dans la zone du carrefour de l’aéroport ce matin. Pour rétorquer à cet acte, Dimitri Hérard aurait tiré un chauffeur de taxi d’une balle à la tête. J’ai poursuivi le véhicule pour pouvoir s’assurer où il a va s’arrêter, dit-il d’un ton haussé en réclamant du même coup, la démission du président de la république Jovenel Moïse dénonçant également le responsable de L’USGPN Dimitri Hérard qui serait de l’avis des chauffeurs de taxi, l’auteur de cet acte.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils