Publicités
La Redaction 16 mai 2018

Les autorités policières ont révélé des informations sur les opérations réalisées en vue de démanteler les gangs armés dans les quartiers populeux de Martissant. Le directeur départemental de l’Ouest de la Police, Berson Soljour, informe que la stratégie de l’investigation a été choisie pour éviter des dommages collatéraux énormes qu’auraient provoqué des opérations avec des unités d’élite.

La traque des criminels de Grand Ravine et des autres quartiers tel Cité de Dieu s’est soldé par le décès de 10 membres de gangs. Il s’git de bandits qui ont été tués lors d’affrontements avec les forces de l’ordre, explique M. Soljour.

L’opération dénommée Cocourouge lancé le 12 avril 2018 a également permis l’arrestation de 20 individus, membres de ces gangs. Le commissaire divisionnaire explique que ces criminels étaient impliqués dans des braquages contre des clients de banque. Deux d’entre eux sont également impliqués dans des vols au Cap Haïtien.

Les criminels avaient mis en place un système complexe pour identifier les clients des banques effectuant des retraits importants. L’un d’entre eux avait en sa possession un faux badge de chargé de mission du ministère de l’intérieur, a fait valoir M. Soljour expliquant que ce faux document lui permettait d’avoir accès à des informations.

L’opération a permis la saisie de 4 armes à feu, de 5 voitures et 3 motocycletes.

Les investigations se poursuivront en vue d’appréhender notamment le chef de gang de village de Dieu connu sous le nom d’Arnel. Les autorités policières assurent que c’est un évadé de prison qui terrorise les citoyens de ce quartier populeux. Un des bras droit d’Arnel, connu sous le speudo de « Zorey » figure parmi les bandits tués lors d’affrontements.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils