Fanmi Lavalas se positionne à l’occasion du 30 septembre

Publicités

Le directoire du parti Fanmi Lavalas lors d’une conférence de presse donné ce vendredi 28 septembre 2018 ne laisse pas passer cette date comme une lettre à la poste. Une date qui rappelle le coup d’état subi par le président Jean Bertrand Aristide.

Pour marquer cette date, le parti Fanmi Lavalas par la voie de son ancienne candidate à la présidence, Maryse Narcisse, réitère la volonté de travailler aux côtés du peuple haïtien.

Maryse Narcisse essaie de rappeler à la nation la situation politique des années 90 lors du premier mandat de l’ancien président Jean Bertrand Aristide, année où il a reçu un coup d’état et s’est obligé de partir en exil. Selon madame Narcisse, ce coup d’état a chambardé la société haïtienne, et mis la nation en péril.

Maryse Narcisse croit qu’il faut repenser la politique du pays afin d’éviter le chaos et de soulager la misère du peuple haïtien. Lors de cette conférence, elle a profité d’encourager un soulèvement populaire afin d’exiger des comptes concernant le dossier Petrocaribe .

Helonie Lucien

Publicités