Publicités
Pierre Kevin 26 octobre 2018

Les taxis moto, nous les croisons tous les jours, ils font partie de notre décor. Depuis des dizaines d’années, ce phénomène envahit tout le territoire national, et devient un moyen de transport de la population.

Ce mode de transport public satisfait une partie importante de la population en cas de besoin, mais suscite aussi de nombreuses critiques de la part des passagers, des autres opérateurs de transport public et des autorités. Mais, une chose est sûre, le taxi moto est un moyen permettant à plusieurs citoyens de la classe défavorisée de subvenir aux besoins de leur famille.

“Se gras ak moto sa ki fè m peye lekòl 2 pitit fi m, map peye kay, e mwen bay madanm mwen yon ti komès. Dayè mwen pap travay, se moto a ki sous mwen” explique un chauffeur de 35 ans.

“Mwen te kòmanse ak yon moto, nan fè ti ekonomi, mwen vin fini pa achte 2. Kounya mwen gen 4 moto. Moto sa yo pèmèt mwen peye sòl, okipe fanmim…Si se pat moto sa yo, mwen te ka fistre ak lavi pa bò isi e pran zam” lance Armstrong, un chauffeur de 31 ans.

À chaque carrefour, à Port-au-Prince comme dans les villes de province, y’a une station de motocyclettes ! Un phénomène qui pousse certaines personnes à critiquer, mais le sociologue Dumas Jean Pierre ne partage pas le même avis.

“C’est une plaie certes mais elle ne peut être cicatrisée. Un sujet sensible qui demande une approche très approfondie. Aujourd’hui ce phénomène est l’une des causes de l’insécurité, nul ne peut l’ignorer . Mais combien d’entre eux qui ont refuser d’aller vers le Chili, Brésil… il ont fait choix de rester dans le pays pour contribuer dans “AyitiNouVle”. malheureusement les ressources et les stratégies semblent manquer grandement à l’État haïtien.” Nous a expliqué le sociologue Dumas Jean Pierre .

“C’est aussi un gagne-pain sûr qui empêche un soulèvement social”, ajoute le sociologue.

Au début, cette activité était un instrument de coup d’essai pour les chauffeurs. Mais aujourd’hui, c’est l’un des secteurs d’activité comportant beaucoup de citoyens qui conduisent une motocyclette dans le pays afin d’aider leur famille.

Ce qui est certain, grâce à la motocyclette les citoyens ont trouvé un soulagement économique leur permettant d’occuper leurs affaires personnelles.

Pierre Kevin

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils