il est pratiquement le principal fer de lance du mouvement pour reclamer justice et réparation en faveur des victimes de l’épidémie de choléra introduite en Haiti par les casques bleus Népalais. Mario Joseph désapprouve les chiffres avancés par le MSPP soulignant que ces agents enquêteurs ne se sont pas rendus dans les foyers de l’épidémie de choléra.

Mario Joseph encourage les responsables du ministère de la santé publique à fournir des détails concrets sur les méthodes et les stratégies mises en place pour contenir l’épidémie de choléra.

Quid des chiffres du MSPP

Le choléra en voie d’élimination en Haïti. Zéro cas recensé dans le département de l’ouest en 24 semaines, soit six mois, révèle la Direction d’épidémiologie, de laboratoires, de recherche (DELR). Les départements des Nippes et de la Grand’Anse, quant à eux, n’enregistrent pas de cas depuis plus de 18 mois.
Le Ministère de la Santé Publique et de la Population se réjouit des fruits de la stratégie mise en œuvre pour aboutir à ces résultats. Des équipes mobiles d’interventions rapides ont été déployées pour détecter d’éventuels cas suspects.
A noter que l’organisation des Nations Unis (ONU) n’a recueilli que 2 millions de dollars sur les 400 millions visés et seuls six des 193 États membres ont contribué. Les 390 millions de dollars américains sollicités par le président de la République, Jovenel Moïse, en septembre 2018, n’a pas non plus trouvé de réponse.

Banacheca Pierre

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.