Publicités
Richmond Johnson 1 juillet 2019

 

Dans le cadre du renforcement et de l’alimentation des fonds fiduciaire haïtien, le gouvernement allemand, par le biais de son ministère de la coopération et du développement, a remis à Haïti, une enveloppe de dix millions de dollars américains lors de la quatrième session annuelle du Caribbean Challenge Initiative (CCI) et du Fonds Caribéen pour la Biodiversité (CBF) qui s’était tenue à Antigua et Barbuda la semaine dernière.

Selon les responsables du CBF, organisme financier créée en 2012 ayant pour objectif d’aider et d’accompagner les pays de la Caraïbes dans la préservation de la biodiversité marine et terrestre, cette quantité d’argent sera destinée à servir pour financer les entretiens des services de l’environnement et sera déposée aussi sur un compte du nom d’Haïti de façon ouverte au comptoir du Fonds Caribéens pour la Biodiversité.

Intervenu depuis les tribunes à Antigua et Barbuda au nom du ministre de l’environnement démissionnaire Jouthe Joseph, le directeur de cabinet Joseph Emmanuel Philippe a réitéré l’engagement de l’État haïtien à respecter les principes mentionnés dans la CBF grâce au ministère de l’environnement qui décide de lutter et promouvoir l’élaboration d’un plan de gestion des aires protégées.

Par cette même occasion qui a vu l’octroiement de cette somme d’argent au gouvernement haïtien, la République d’Haïti a été distinguée d’une plaque d’honneur aux côtés de cinq autres pays qui ont atteint selon les prescrits définis, l’objectif de 2020 du CCI exigeant de consacrer au moins 20% du territoire marin à la protection de la biodiversité marine et côtière.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils