Publicités
Richmond Johnson 28 mai 2019

 

Décidément les choses se compliquent pour la réalisation de la séance de ratification de l’énoncé de politique générale du premier ministre nommé Jean Michel Lapin bloquée au sénat de la république. Cette situation semble préoccupée tous les haïtiens intéressés par les activités politiques du pays.

Lors d’une conférence de presse tenue ce lundi 27 Mai par les membres du secteur démocratique accompagnés des quatre sénateurs de l’opposition dont Antonio Chéramy, Rica Pierre, Nenel Cassy et Évalière Beauplan qui ont bloqué à deux reprises l’aboutissement de la séance au grand corps, ont annoncé leur soutien indéfectible à ces collègues parlementaires susmentionnés qui selon eux, ont investi de plein droit pour exiger le respect de la constitution dans la formation du nouveau gouvernement ayant à sa tête, Jean Michel Lapin.

De l’avis du secteur qui se revendique d’être démocratique et populaire, les mandats de tous les élus sont révoqués. Ils ont lancé d’entrée de jeu, une mise en garde aux présidents des deux branches du parlement haïtien qui tentent de réaliser avec célérité les deux séances de ratification de l’énoncé de politique générale du premier ministre nommé Jean Michel Lapin.

Pour le porte-parole de ce secteur, Me Michel André visiblement satisfait de la lutte enclenchée, la position que défend les quatre sénateurs de l’opposition à savoir aucun ministre censuré ne doit pas faire partie du nouveau cabinet ministériel est un point de droit important soutient-il, pour faire respecter la constitution. Il a cité en exemple le cas Jean Max Bellerive comme antécédent qu’il considère comme une violation de la constitution. Il a poursuivi pour demander à la population haïtienne de se mobiliser aux côtés de ces quatre parlementaires qui défendent conclut-il, l’intérêt supérieur de la nation face à la majorité présidentielle du sénat de la république actuellement présidé par le sénateur de l’Artibonite, le docteur Carl Murat Cantave.

 

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils