Photo d’illustration pour l’article

Dans un rapport d’enquête relatif aux derniers actes de banditisme perpétrés à la Saline récemment, le Réseau National de Défense des Droits Humains dit avoir recensé plusieurs morts et des blessés par balles.

Selon ce rapport présenté par le directeur exécutif de cette structure, M. Pierre Espérance, pas moins de 20 personnes ont été tuées par balles des bandits de la période allant de 5 à 13juillet dernier. Il dit avoir recensé 6 blessés par balles et 2 individus portés disparus dans le cadre de ce dossier.

Par ailleurs, le défenseur des droits humains tente d’apporter un démenti formel quant aux déclarations du commissaire du gouvernement Paul Éronce Villard qui dit avoir procédé à l’arrestation de 34 personnes dans le cadre du massacre du mois de novembre 2018 à La Saline. Il a critiqué sévèrement le chef du parquet de Port-au-Prince qu’il dit n’a jamais mis l’action publique en mouvement contre les vrais auteurs de ce massacre qu’il a qualifié de “Massacre d’État”.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.