Publicités
Peterson Chéry 31 mars 2020

Depuis 17 ans, le prix du baril de pétrole n’a jamais connu une baisse aussi brutale. Après avoir connu une baisse de 40% en 2014, le prix du baril chute de 60 a 20 dollars. Cette chute significative, qui s’explique par différents facteurs, a des répercussions sur la situation économique de plusieurs pays.

Le COVID-19 a fait chuter le prix du baril de pétrole à 25$ contre 60$ il y a 3 mois, soit une chute record qui date de 2003. L’économiste Eddy Labossière s’interroge sur l’incrédulité du gouvernement qui dit-il refuse pour une fois de faire appliquer le décret de mars 1995 qui recommande a l’Etat  d’ajuster les prix à la pompe selon une marge de +ou – 5%.

” Le Gouvernement a choisi de ne pas réagir à cette baisse de prix du Baril de Pétrole sur le marché International. Mais avec cette baisse significative du prix du baril de Pétrole à l’international et étant donné le contexte difficile/délétère créé pas le coronavirus, l’état aurait dû consentir une baisse d’environ 2% du prix à la pompe des produits pétroliers” déplore l’expert en économie budgétaire.

Covid-10: Eddy Labossière parle de Krach sanitaire jamais vu

” Le COVID-19 doit être considéré comme un krach sanitaire, un peu différent d’un Krach Boursier, où les entreprises, des institutions tombent en faillite et aussi l’économie mondiale rentre en récession avec tres peu de décès.

Le Krach sanitaire: beaucoup de décès, par milliers dans presque tous les pays et l’économie rentre aussi en récession.

Le comportement mercantile des hommes, leur volonté de s’enrichir et de dominations cause les Krachs, Eddy Labossière.

Le prix sur le marché dominicain et américain

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils