Haiti-Développement: L’Ecosoc évalue les priorités de développement d’Haiti

Le chef de l’état haïtien, Jovenel Moise s’est entretenu hier avec les membres d’une délégation du Conseil Économique des Nations Unies (ECOSOC) , au palais national autour des priorités de développement du pays sur le long terme.

L’Ecosoc est préoccupé par les priorités nationales de développement et les moyens de renforcer le partenariat vers le développement durable.

L’ensemble de ces mises en place s’effectuent dans le dessein de voir Haiti devenir un pays émergent à l’horizon 2030, laissent entendre ces émissaires des Nations Unies. « L’état de droit est essentiel pour un développement économique conduit par les Haïtiens », a dit Marc André Blanchard, président du groupe consultatif ECOSOC sur Haïti et ambassadeur représentant permanent du Canada auprès des Nations Unies.

Lors des discussions le président Moïse et les membres de la délégation de l’Ecosoc ont évoqué l’importance de l’état de droit pour le développement économique en Haiti. « Pour réaliser les ambitions du pays, la communauté internationale doit continuer d’appuyer fermement les priorités nationales », a laissé entendre M. Blanchard, insistant sur l’importance d’une action coordonnée entre tous les partenaires de développement pour une efficacité maximale.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.