Le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication condamne l’attaque perpétrée contre le juge Durin Duret Junior

Publicités

Lors d’une manifestation improvisée d’un groupe de policiers syndiqués hier lundi à Port-au-Prince, le véhicule de Durin Duret Junior juge à la cour d’appel, a été sévèrement attaqué dans la commune de Delmas par un groupe d’individus armés qui s’associent à la police nationale d’Haïti. Face à cette situation qualifiée de tentative d’assassinat, le secrétaire d’État à la communication, Eddy Jackson Alexis, fraîchement nommé, a condamné l’attaque perpétrée contre le magistrat Durin Duret Junior qui est également conseiller au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire.

Dans une correspondance du secrétariat de cette entité de l’État haïtien, le secrétaire d’État à la communication s’est montré préoccupé par ce qui s’est passé.

“Le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication exprime ses plus profondes sympathies et la solidarité de toute l’équipe gouvernementale au juge Durin Junior Duret, aux membres de l’ANAMAH et à tous les magistrats du pays.

Cette tentative d’assassinat porte atteinte à l’institution policière dont la devise est de protéger et servir. Le Bureau du Secrétaire d’Etat dénonce le fait par certains acteurs de choisir la voie de la violence notamment des manifestations armées pour faire passer leurs revendications. Une pratique, contraire aux principes démocratiques.” Avons-nous lu dans la correspondance.

Plus loin, le secrétaire d’État à la communication Eddy Jackson Alexis, précise que le premier ministre Jouthe Joseph supporte pleinement les mobilisations des policiers qui réclament des meilleures conditions de travail.

“Le Bureau du Secrétaire d’Etat rappelle que le Premier ministre a décidé de supporter pleinement la cause de policiers et policières dans leur réclamation pour une amélioration de leurs conditions de travail. Nonobstant s’attaquer à la vie des citoyens et au fonctionnement des institutions républicaines ne peut en rien constituer une fière chandelle pour l’agent de la force publique.” A-t-il précisé tout en donnant de la garantie que l’Etat haïtien va tout mettre en oeuvre pour assurer la sécurité des biens et vies sur l’ensemble du territoire national.

RICHEMOND Johnson

Publicités